Chères amies, chers amis de la Systématique,

Après leur report à cause de la situation sanitaire, nous avons le plaisir de vous annoncer que les prochaines Journées annuelles de la systématique « Enseigner la Systématique : aujourd’hui et demain », organisées par Guillaume Lecointre et Régine Vignes-Lebbe, se tiendront en présentiel du lundi 27 septembre 2021, 13h au mercredi 29 septembre 2021, 13h.Les journées auront lieu au grand amphithéâtre d’entomologie du Muséum national d’Histoire naturelle à Paris, 45 rue Buffon. 

Enseigner la systématique (aujourd’hui et demain)

L’enseignement de la systématique, que ce soit à l’école élémentaire ou à l’université, est longtemps resté obsolète, accusant deux siècles et demi de retard par rapport aux productions de ce domaine scientifique. Quant aux méthodes et aux intentions de la systématique, elles restaient dans le non-dit. Cet état de fait n’est pas étranger au déclin de visibilité de la discipline dans la seconde moitié du vingtième siècle. Depuis le début du siècle présent, les choses ont changé. La systématique est redevenue visible, par des chemins détournés : les préoccupations à l’égard de la perte de biodiversité, la popularisation de la phylogénie, l’engouement pour l’approche moléculaire de la caractérisation de la biodiversité. À travers les clés de détermination, la systématique s’illustre par une approche pragmatique de la biodiversité. Par les classifications, elle adopte une approche ontologique. Par la phylogénie, elle manifeste son cahier des charges historique. Continue-t-on à confondre les trois dans l’enseignement ? Lesquelles de ces composantes sont-elles enseignées, et à quels niveaux ? Vingt ans après le rapport de l’Académie des Sciences sur l’état de la Systématique en France, quinze ans après la journée de la SFS consacrée à l’enseignement de la systématique, les acteurs du changement viendront en témoigner, de l’école élémentaire jusqu’au master, avec également un regard sur l’enseignement de la systématique dans des pays francophones voisins. Nous aborderons aussi la question des débouchés en systématique, sous l’angle de la recherche et celui de l’expertise.

Vous pouvez vous inscrire sur le lien : https://fr-systematique.sciencesconf.org/registration

Programme :

Lundi 27 septembre 2021


13h-13h10 : Accueil du Président de la Société Française de Systématique

13h10-13h30 : Régine VIGNES-LEBBE, Professeur de Sorbonne Université et Guillaume LECOINTRE, Professeur du Muséum national d’Histoire naturelle

Introduction


13h30-14h : Sébastien TURPIN, Coordinateur Vigie-Nature-École

Vigie-Nature-école


14h15-14h45 : Claude GUINTARD, Dr. Vétérinaire, Responsable de l’Unité d’Anatomie Comparée de l’École Nationale Vétérinaire de Nantes – Oniris.

La place de la systématique dans le cursus vétérinaire en France en 2020


15h-15h30 : Jérôme DEPAQUIT, Professeur de Parasitologie-Mycologie médicale à la Faculté de Pharmacie de Reims, & Hubert FERTÉ, Maître de Conférences émérite de parasitologie à la Faculté de Pharmacie de Reims

Existe-t-il un avenir pour l’enseignement de la systématique dans les formations de santé ?


15h45-16h : Pause


16h-16h30 : Valéry MALÉCOT, Maître de Conférences de l’enseignement supérieur agricole, à l’Institut Agro, Agrocampus Ouest

La systématique dans les formations horticoles et les écoles d’ingénieurs agronomes


16h45-17h15 : Jean-François FLOT, Chargé de Cours, Biologie évolutive & Écologie, Université Libre de Bruxelles

« As simple as possible, but no simpler » : les simplifications abusives dans l’enseignement de la systématique en Belgique


Mardi 28 septembre 2021


9h-9h30 : Monique DUPUIS, Inspectrice Générale de l’Éducation, du Sport et de la Recherche (IGESR) – groupe STVST (Sciences et technologies du vivant, de la santé et de la Terre)

Rétrospective sur les programmes scolaires français en systématique


9h45 – 10h15 : Robin BOSDEVEIX, Docteur en didactique des SVT et inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche (IGÉSR)

Didactique de la systématique


10h30-11h : Sophie MATHÉ et Émilie DÉTOUILLON, enseignantes, responsables du pôle de formation des enseignants du premier et second degré au MNHN.

La formation des enseignants à l’enseignement de la classification et de la phylogénie au MNHN


11h-13h : Participations en attente


14h30-15h : Martine SACHE-VELLA, IA IPR Établissements et vie scolaire, ex inspectrice de l’éducation nationale, pilote du groupe national des IEN sciences

État des lieux de l’enseignement de la systématique au cours moyen


15h15-15h45 : Annabelle KREMER-LECOINTRE (sous réserve), enseignante agrégée de SVT

Classification au collège et pratiques innovantes en inter-degrés

16h-16h15 : Pause


16h30-17h : Johann GÉRARD, IA-IPR de l’Académie de Rennes

État des lieux : une spiralité à interroger du collège au lycée


Mercredi 29 septembre 2021

9h-9h30 : Jean-Yves DUBUISSON, Professeur de Sorbonne Université

Enseignement de la systématique en Licence généraliste : l’exemple de SU

9h45-10h15 : Maxime HERVÉ, Maître de Conférences en biologie animale à l’Université de Rennes I

L’enseignement de la systématique animale en Licence et en préparation CAPES-Agreg à Rennes 1


10h30-11h : Frédéric LEGENDRE ; Maître de Conférences du Muséum national d’Histoire naturelle

L’enseignement de la systématique dans les masters

11h-11h15 : Pause

Séquence des débouchés (15 mn chacun) :


11h15-11h30 : Pierre-Olivier ANTOINE, Professeur à l’Université de Montpellier, et François BONHOMME, Directeur de Recherches à l’Institut des Sciences de l’Évolution de Montpellier

La systématique à Montpellier et sa place à l’Université et dans les laboratoires.

11h30-11h45 : Donald DAVESNE, chercheur post-doctorant

Les débouchés du M2 Systématique, Évolution et Paléontologie (MNHN-SU)


11h45-12h : Nathalie MACHON, direction de l’école doctorale « Sciences de la nature et de l’Homme » (ED 227)

Les débouchés après une thèse en systématique à l’ED 227

12h-13h : Table Ronde et synthèse des journées

Avec les témoins Gérard GUILLOT, enseignant au collège, Marie-Laure LE LOUARN, enseignante à l’école élémentaire, Aurélien MIRALLES, chercheur post-doc, Guillaume LECOINTRE, Jérôme MURIENNE, chercheur CNRS, et Régine VIGNES-LEBBE

En espérant vous retrouver nombreuses et nombreux !

Bien cordialement,
la SFS 

Chères amies, chers amis de la Systématique,

Nous avons le plaisir d’accueillir Nicolas Puillandre (MCF MNHN-Paris) pour la prochaine conférence des CaféSystema, intitulée « DNA Barcoding, taxonomie ADN et taxonomie intégrative : séparer le bon grain de l’ivraie ». La séance aura lieu le 28 juin de 18h00 à 19h30 en visioconférence.

Dans le cadre de ces séances et afin de favoriser le dialogue autour de la Systématique nous vous proposons la chronique Taxarium, animée par Nicolas Bekkouche. Un taxon particulier sera présenté par séance. De même que la chronique Lexicon, qui portera sur le vocabulaire de la nomenclature, sera animée par Elie Mario Saliba. Un concept sera également présenté par séance.


Résumé Conférence (Nicolas Puillandre) : 
Les développements conceptuels et méthodologiques des deux dernières décennies ont permis un regain d’intérêt pour la taxonomie alpha, même si le chemin pour combler le “déficit taxonomique” reste long. En particulier, le « problème de l’espèce » ne semble plus si insoluble, et la distinction entre le cadre conceptuel et l’approche pratique de délimitation d’espèce a fait évoluer les pratiques. L’exposé reviendra sur l’essor des approches moléculaires, et notamment des projets de type « DNA Barcoding », qui ont joué un rôle moteur pour la taxonomie, et sur l’intégration de différents types de caractères dans un contexte intégratif qui permet de formaliser l’approche de délimitation d’espèces et de renforcer la robustesse des hypothèses taxonomiques. J’insisterai notamment sur les méthodes de délimitations d’espèces basées sur des séquences ADN, et sur les plateformes SpartExplorer et iTaxoTools, actuellement en développement. Je terminerai par présenter quelques exemples de taxonomie intégrative chez les gastéropodes Conoidea, en insistant sur l’impact que les hypothèses taxonomiques peuvent avoir dans d’autres domaines scientifiques.

Résumé Taxarium (Nicolas Bekkouche) : « Bref aperçu de l’étonnante diversité des Heterotardigrada (Tardigrada, Ecdysozoa, Metazoa) »
On a tous entendu parler du tardigrade, cet animal microscopique qui semble pouvoir résister à toutes les conditions extrêmes qu’on a l’originalité de leur faire subir. Ces tardigrades appartenant bien souvent à la classe « Eutardigrada ». Mais comme souvent lorsqu’un organisme est mis sous les projecteurs, leurs congénères sont quelque peu mis de côté. Nous allons donc faire un bref tour de la classification et de la diversité des Heterotardigrades, portant parfois d’incroyables appendices et ornementations, et aux modes de vie variés.

Résumé Lexicon (Elie Saliba) : « Nom scientifique »
Les scientifiques utilisent des noms pour désigner des taxons d’êtres vivants se démarquant de ceux utilisés par le grand public. Ces noms, dits noms scientifiques, se veulent non-ambigus, universels et communicables. Mais le concept de nom scientifique, largement utilisé, n’est pas toujours facile à délimiter à travers le monde et l’Histoire. Qu’est-ce exactement qu’un nom scientifique ?


Participer à la réunion Zoom https://zoom.us/j/99680545330?pwd=cFVUc1NtMFZpNlRYa1BKR2l6ZUtsdz09
ID de réunion : 996 8054 5330 Code secret : 8hxWGD


En espérant vous retrouver nombreux à ce deuxième CaféSystema !

Bien cordialement,

la SFS

Chères amies, chers amis de la Systématique,


C’est avec un immense plaisir que nous vous invitons toutes et tous à participer à la première séance des « CaféSystema » : les tous nouveaux rendez-vous mensuels de la société. Ce récent projet de la SFS a pour objectif de créer un rendez-vous régulier pour les systématiciens francophones, afin de diffuser et d’échanger les résultats ou débats actuels des multiples domaines de la discipline. Nous souhaitons de cette manière la rendre plus visible et la défendre. Nous espérons aussi que ces séances seront un formidable moment d’échanges entre les membres de la SFS mais aussi avec un public plus large, qui bien souvent méconnaît le rôle et l’utilité de la systématique.


Nous vous proposons dans un premier temps un format par visioconférence simple (via la plateforme Zoom), mais nous travaillons actuellement à un format hyper-interactif susceptible d’optimiser la diffusion des connaissances. Nous espérons que vous en profiterez avec joie très prochainement ! A suivre…


Nous aurons donc le plaisir d’inaugurer les CaféSystema avec une conférence de Frédéric Legendre (MCF, MNHN-Paris), intitulée: « Origine de l’eusocialité chez les termites : taxons fossiles et datations phylogénétiques ». Elle aura lieu le mardi 4 mai de 18h30 à 19h30.


Résumé :


L’eusocialité, système social hautement intégré avec des reproducteurs et des castes stériles, est souvent avancé comme facteur majeur expliquant le remarquable succès évolutif et écologique des termites. Retrouvée chez une douzaine de lignées animales, l’eusocialité serait apparue en premier chez les termites. Mais son âge d’origine ne fait pas consensus, ce qui limite notre compréhension des facteurs sous-jacents à son évolution. Dater cette origine, et celles des diverses lignées de termites, est donc un enjeu important qui requiert de faire dialoguer registre fossile et hypothèses phylogénétiques. Or, les datations moléculaires se contentent de quelques points de calibrations fossiles, alors que, pour les termites toujours, les auteurs utilisant des approches de parcimonie fournissent des estimations d’âges éclairées par leur seule connaissance du registre fossile. Il en résulte des estimations divergentes, parfois de plusieurs millions d’années. Profitant d’avancées sur les méthodes de datations, j’utiliserai l’exemple de l’origine de l’eusocialité chez les termites pour présenter le ‘fossilized birth-death model’, tel qu’implémenté dans MrBayes. Ce modèle permet d’intégrer les taxons fossiles et actuels dans les analyses de datations reposant sur des arbres phylogénétiques. Les résultats suggèrent que l’origine de l’eusocialité chez les termites pourrait être encore plus ancienne que supposée (ca. 200 Mya).


Participer à la réunion Zoom :

https://zoom.us/j/91696442917?pwd=TktFQXVZdDJ3b1ltV3o3ZUM5Sk5KUT09

ID de réunion : 916 9644 2917

Code secret : 6mNiP0

En espérant vous retrouver nombreux à ces rendez-vous,

Bien cordialement,

la SFS

Chères amies, chers amis de la Systématique,
Nous vous invitons à la prochaine assemblée générale de la société française de systématique. En raison de la situation sanitaire, l’AG se déroulera une nouvelle fois en distanciel.
Elle aura lieu le mardi 30 mars à 13h sur Zoom.
Comme une partie du conseil doit être renouvelé nous invitons également tous membres désireux de s’impliquer au sein de ce dernier à nous faire parvenir son formulaire de candidature.

La candidature doit être accompagnée d’une déclaration d’intention succincte (pas plus de10 lignes) afin que les électeurs puissent se prononcer en connaissance de cause.
À renvoyer avant le 23 mars 2021 à l’adresse mail : syst.contact@gmail.com
Sous la forme suivante :
Je suis candidat(e) aux élections pour le renouvellement partiel du Conseil de la Société Française de Systématique.
Nom ………………………………………………
Prénom ………………………………………….
Adresse…………………………………………………………………………………………………..
E-mail : ……………………………………………
Déclaration d’intention………………………………………………………………………….

Le planning détaillé de l’AG et les modalités du vote vous seront communiqué rapidement,

Bien cordialement,

la SFS

Chères amies, chers amis de la Systématique,

Comme chaque année, la Société Française de Systématique remet un prix dédié à la mémoire de Jacques Lebbe. Ce prix d’une valeur de 300 euros et de 3 ans d’adhésion à la SFS a pour but de soutenir les étudiants en récompensant des travaux de mémoire M2 développés en systématique, qu’elle soit théorique ou appliquée à une étude de cas.

Pour plus de détails, ainsi que les modalités de candidature au prix, veuillez clicker ici :  https://sfs.snv.jussieu.fr/index.php/prix_lebbe/

Nous vous invitons d’envoyer vos candidatures à l’adresse : syst.contact@gmail.com  jusqu’à la date limite remise pour le 28 février 2021

Chères amies, chers amis de la Systématique,

Le conseil de la Société Française de Systématique a décidé de reporter une nouvelle fois les journées sur l’état de l’enseignement de la systématique, initialement prévues du lundi 29 mars 2021,13h au Mercredi 31 mars 2021, 13h. Nous tenons absolument à ce que ces journées se tiennent en présentiel or il est peu probable que la situation sanitaire en mars nous le permette. Nous proposons donc les nouvelles dates suivantes : du lundi 27 septembre 2021, 13h au mercredi 29 septembre 2021, 13h.
Pour étancher notre soif de discussion systématique, nous vous proposerons à partir du printemps un rendez-vous mensuel en visioconférence : des cours, conférences, des débats autour d’articles, des jeux… Programme à venir !

A très bientôt,
la SFS.

    Chères amies, chers amis de la Systématique,

Dans les années à venir, notre société doit relever des défis importants. D’abord, elle est la seule interface francophone entre les spécialistes de différents groupes taxinomiques. Oui, les spécialistes de foraminifères doivent pouvoir échanger avec les spécialistes de drosophiles, les spécialistes du développement du poisson-clown avec les spécialistes de l’eutrophisation des océans. Il en va de la cohérence de notre compréhension du vivant. Parfois, certains biologistes ne se considèrent pas comme « systématiciens » parce qu’ils utilisent la systématique mais ne la produise pas. D’autres ne se considèrent pas « systématiciens » parce qu’ils créent des espèces de temps en temps mais ne considèrent pas travailler suffisamment sur les concepts de la systématique pour entrer dans la société. Nous avons pour but de favoriser le dialogue entre tous ces acteurs. Nous nous assurons que tout le monde trouve sa place dans la société et nous sommes à l’écoute des besoins de chacun pour que notre société puisse remplir ses missions le mieux possible. Les enjeux de biodiversité à l’échelle globale nécessitent un maximum de collaboration entre nous. Et ce « nous » dépasse évidemment la communauté francophone puisque l’ensemble des sociétés de systématique européennes sont réunies dans la fédération BioSystEu qui œuvre à plus large échelle à la promotion de la systématique. Nous, spécialistes du monde vivant, devons veiller à la plus grande cohérence entre nos spécialités pour que nos travaux passés et futurs résonnent dans les sphères publiques et politiques. La vitalité de notre société est dépendante de sa richesse et de sa représentativité alors parlons-en autour de nous et amplifions nos forces.

Dans les années à venir, notre société doit relever des défis importants. D’abord, elle est la seule interface francophone entre les spécialistes de différents groupes taxinomiques. Oui, les spécialistes de foraminifères doivent pouvoir échanger avec les spécialistes de drosophiles, les spécialistes du développement du poisson-clown avec les spécialistes de l’eutrophisation des océans. Il en va de la cohérence de notre compréhension du vivant. Parfois, certains biologistes ne se considèrent pas comme « systématiciens » parce qu’ils utilisent la systématique mais ne la produise pas. D’autres ne se considèrent pas « systématiciens » parce qu’ils créent des espèces de temps en temps mais ne considèrent pas travailler suffisamment sur les concepts de la systématique pour entrer dans la société. Nous avons pour but de favoriser le dialogue entre tous ces acteurs. Nous nous assurons que tout le monde trouve sa place dans la société et nous sommes à l’écoute des besoins de chacun pour que notre société puisse remplir ses missions le mieux possible. Les enjeux de biodiversité à l’échelle globale nécessitent un maximum de collaboration entre nous. Et ce « nous » dépasse évidemment la communauté francophone puisque l’ensemble des sociétés de systématique européennes sont réunies dans la fédération BioSystEu qui œuvre à plus large échelle à la promotion de la systématique. Nous, spécialistes du monde vivant, devons veiller à la plus grande cohérence entre nos spécialités pour que nos travaux passés et futurs résonnent dans les sphères publiques et politiques. La vitalité de notre société est dépendante de sa richesse et de sa représentativité alors parlons-en autour de nous et amplifions nos forces.

Vous pouvez compter sur un nouveau bureau gorgé d’énergie que le conseil de la SFS a nommé :

    Président – Jérémie Bardin

    Vice-président – Guillaume Lecointre

    Secrétaire – Malcolm Sanders

    Secrétaire adjoint – Régine Vignes-Lebbe

    Trésorier – Véronique Barriel

    Trésorier adjoint – Marc Testé

Autres responsabilités :

    Communication & Site internet – Artémis Korniliou 

    Publication des bulletins – Mathieu Faure-Brac

    Conseillers – Guillaume Billet, Paul Chatelain, Patrick Martin, Nicolas Puillandre 

La SFS.

Chères amies, chers amis de la Systématique, 
Suite à la crise sanitaire que nous traversons tous, la SFS a été contrainte de revoir son agenda pour l’année 2020/2021:
Les Journées annuelles de la systématique 2020 « Enseigner la Systématique – aujourd’hui et demain », organisée par Guillaume Lecointre et Régine Vignes-Lebbe, initialement prévues du 30 Mars au 1er Avril 2020, puis premièrement reportées au 21-23 Septembre 2020 sont finalement reportées au 29-31 Mars 2021

Les candidatures au renouvellement du conseil sont ouvertes jusqu’au 30 Juin 2020. Cette année le conseil voit le départ de plusieurs de ses membres pour des raisons professionnelles (notamment postdocs). Le conseil actuel souhaite encourager fortement de nouvelles candidatures de systématiciens souhaitant s’investir dans la SFS dont la mission principale est – nous le rappelons – de promouvoir l’étude scientifique des organismes dans leur diversité, l’évolution dans l’espace et dans le temps ainsi que des classifications traduisant leurs relations mutuelles. Chaque candidature doit être accompagnée d’une déclaration d’intention succincte (pas plus de 10 lignes) afin que les électeurs puissent se prononcer en connaissance de cause. Les candidatures sont à envoyer à l’adresse mail : syst.contact@gmail.com et sous la forme suivante :

Je suis candidat(e) aux élections pour le renouvellement partiel du Conseil de la Société Française de Systématique.

Nom …………………………………………………………………………………………….
Prénom ………………………………………………………………………………………..
Adresse…………………………………………………………………………………………
E-mail : ………………………………………………………………………………………..
Déclaration d’intention………………………………………………………………

Les élections auront lieu sous format électronique pendant la période du 1er au 21 Septembre 2020. L’assemblée générale, électronique également, aura lieu le 22 Septembre 2020.

Bien cordialement,la SFS

Dans le cadre de ses missions de valorisation de la systématique et de ses métiers, la Société Française de Systématique souhaite développer un programme de témoignages des acteurs francophones de la systématique. Sous la forme d’entretiens vidéo, les sytématiciens passés à la question y sont libres d’aborder leur vision de la systématique, leurs recherches et missions ou encore leur formation scolaire. Nous espérons que ce format offrira un nouveau regard de la systématique dans sa diversité, tant aux membres de la SFS qu’aux amateurs curieux.

Vous pouvez d’ores et déjà vous abonner à la chaine youtube de la SFS pour ne rien manquer des prochaines sorties!

Chers collègues,
Le conseil de la Société Française de Systématique a décidé de reporter les journées 2020 de la SFS aux dates suivantes: du lundi 21 septembre, 13H, au Mercredi 23 septembre, 13H, avec exactement le même programme.

Pour plus de détails sur le programme: https://sfs.snv.jussieu.fr/index.php/journees-annuelles/

Bien cordialement,

Le conseil de la SFS.