Anciennes journées

2016 : Phylogénie, taxonomie et nomenclature

Les 10 et 11 septembre 2016, à l’Aigle

Formulaire d’inscription

Appel à contribution 2016

Chers collègues,

Cette année, le thème des Journées Annuelles de notre société est intitulé « phylogénie, taxonomie et nomenclature ». Ce thème est au cœur des problématiques de notre société, puisque la taxonomie moderne est censée refléter la phylogénie, et que notre nomenclature doit permettre de nommer les taxons, dont la plupart sont censés être des clades, au moins pour les taxons supra-spécifiques. Ainsi, la demi-journée que nous espérons consacrer à cette thématique abordera ces trois thèmes (phylogénie, taxonomie et nomenclature), ainsi que le lien qui existe, ou qui devrait exister, entre ces domaines. Ce lien ne fait pas l’unanimité ; ainsi, certains auteurs (e.g. Benton, 2000) contestent l’idée maintenant assez bien établie que les taxons supraspécifiques doivent forcément être monophylétiques, ce qui implique que le lien entre phylogénie et taxonomie soit imparfait. D’autres contestent que notre système de nomenclature devrait être conçu pour nommer des clades (Dubois, 2007 : 43), car ceci suppose un modèle surtout divergent d’évolution, alors que certains phénomènes (hybridation et transferts horizontaux) causent de la réticulation. Les taxons considérés comme des espèces posent une série d’autres problèmes, car leur ontologie est floue (Ereshefsky, 2002) : s’agit-il de clades, de communautés de reproduction, de lignées évolutives, d’une combinaison de deux ou trois de ces entités, ou encore d’autre chose ? On ne sera pas surpris d’apprendre que plus d’une centaine de définitions de l’espèce ont été proposés (Lherminier & Solignac, 2005). Peut-on et doit-on et doit-on appliquer les mêmes règles de nomenclature aux espèces qu’aux taxons de rang supérieur ? Les catégories linnéennes, qui constituent, avec les types, le fondement de la nomenclature Linnéenne-Stricklandienne légiférée par les codes de nomenclature traditionnels (code zoologique, botanique et bactériologique, principalement), ont été fortement critiquées (Laurin, 2008). Sont-elles adaptées à la nomenclature des taxons, ou devraient-elles être abandonnées en faveur de systèmes alternatifs, comme le PhyloCode (Cantino & de Queiroz, 2010) ou la nomenclature cladotypique (Béthoux, 2007) ? Voici quelques-unes des questions qui pourront être abordées dans cette séance thématique, puis débattues lors la table-ronde qui aura lieu à la fin de cette séance et qui impliquera tous les participants du congrès qui le souhaiteront.

Bien entendu, le reste des journées sera consacré aux présentations libres et aux événements habituels, comme l’assemblée générale, la remise du prix Jacques Lebbe, etc. Le tout, dans le cadre exceptionnel d’un beau château de la Renaissance situé dans un site calme (3 km à l’extérieur de l’Aigle), ce qui promet une convivialité sans précédent pour nos journées. Nous espérons vous voir nombreux !

Michel Laurin et Philippe Lherminier

Références :

Benton, M.J., 2000. Vertebrate Palaeontology, Blackwell, Oxford, 452 p.

Béthoux, O., 2007. Propositions for a character-state-based biological taxonomy. Zoologica Scr. 36, 409–416.

Cantino, P.D., de Queiroz, K., 2010. PhyloCode: a phylogenetic code of biological nomenclature.  Version 4c.

Dubois, A., 2007. Phylogeny, taxonomy and nomenclature: the problem of taxonomic categories and of nomenclatural ranks. Zootaxa 1519, 27–68.

Ereshefsky, M., 2002. Linnaean ranks: Vestiges of a bygone era. Phil. Sci. 69, S305–S315.

Laurin, M., 2008. The splendid isolation of biological nomenclature. Zoologica Scr. 37, 223–233.

Lherminier, P., Solignac, M., 2005. L’espèce, Syllepse, Paris, 694 p.

Informations pratiques :

Hôtels suggérés à l’Aigle

– Le Cygne, 31 rue Saint-Barthélémy, l’Aigle. Chambres simples à 54€; doubles à 57€; 7 chambres disponibles en tout. Tel. 02 33 34 80 75.

– Le Dauphin, Place de la Halle, l’Aigle. Chambres à 85 à 102€; doubles de 94 à 111€; triples de 131 à 148€; 20 chambres disponibles. Tel. 02 33 84 18 00.

– Le Piazza Café, 7 Place Boislandry, l’Aigle. 2 chambres doubles à 45 €; 2 triples à 60€. Tel. 02 33 24 69 50.

– Pub brasserie O’Château, 11 Place de Saint-Martin, l’Aigle. 5 chambres à 55 € petit déjeuner compris (sauf dimanche, 5€/personne). Tel. 02 33 24 00 97.

Ces hôtels sont en ville, à 3km du Château (lieu de notre Congrès), ce qui facilitera le transport entre les hôtels et le château du Fontenil, soit par co-voituraga, soit par taxi (ou par vélo, pour les sportifs). Certains ont déjà des réservations pour cette période, alors vous devriez réserver le plus tôt possible. Il y a aussi de charmants gites ruraux dans la région, mais il vaut mieux disposer d’une voiture pour s’y rendre.

2015: Pratiques de la systématique

g4207

Vendredi 30 octobre 2015

Attention changement de lieu : salle de conférence du bâtiment de géologie

Muséum National d’Histoire Naturelle

45 rue Buffon

75005 Paris

PROGRAMME (Le programme est également téléchargeable sous format pdf: Journee SFS 30 octobre 2015)

9h – Accueil des participants

9h20 – Introduction par le conseil de la SFS

9h30 – René Zaragüeta (Pourquoi devrais-je faire de l’analyse à trois éléments ?)

10h – Michel Laurin (Test de la règle de Depéret (augmentation de la taille corporelle) chez les Mammifères à l’aide de taxons actuels et éteints)

10h30 – Philippe Lherminier (le Livre des animaux d’al Jâhiz)

11h – Pause café (salle de la Société d’Entomologie de France, 45 rue buffon)

11h30 – Valentin Rineau (La radiation évolutive des Rudistes à canaux)

12h – Stéphane Prin (L’inférence phylogénétique comme pratique classificatoire)

12h30 – Timothée le Péchon, Xin-Fen Gao et Li-Bing Zhang (Age and biogrography of polysticoid ferns – Dryopteridaceae)

13h – Déjeuner

14h – Remise du prix Jacques Lebbe, puis Assemblée Générale de la SFS

15h30 – Pause café

16h – Stéphane Boucher (Problème de l’ancienneté de la faune de Nouvelle-Calédonie : résolu chez les Coléoptères Passalidae ?)

16h30 – Michel Laurin (Pourquoi la nomenclature phylogénétique a-t-elle été développée?)

17h-17h30 – Discussion générale et conclusion

La participation est entièrement gratuite pour tous les étudiants.

L’adhésion à la société est demandée aux autres participants (20 euros)

_______________________________________________________________________

2014: L’Arbre du Vivant, 30 ans de Systématique

Coordination : Patrick Martin (patrick.martin@sciencesnaturelles.be), Sophie Nadot (sophie.nadot@u-psud.fr) et Christophe Daugeron (daugeron@mnhn.fr)

26-28 novembre 2014

Grand amphithéâtre d’entomologie du Muséum National d’Histoire Naturelle
45 rue Buffon, 75005 Paris


Accès au plan

Les journées 2014 de la Société française de Systématique seront l’occasion de fêter les 30 ans de notre Société ! Le thème des journées a été retenu volontairement très large. Il couvrira tous les domaines de la systématique qui viennent documenter l’Arbre du Vivant, lequel constituera le fil rouge de ces journées. Nous attendons des communications de synthèse sur des taxons précis et majeurs de l’arbre du vivant, retraçant la progression et/ou l’état actuel de nos connaissances, mais aussi des interventions sur les aspects théoriques et méthodologiques de la systématique.

Les présentations dureront de 20 à 25 minutes, ce qui laissera 5 à 10 minutes pour des questions et discussions (30 minutes par intervention, au total).

Chaque intervenant est sollicité pour soumettre une version écrite de sa communication, à paraître dans un numéro spécial de Biosystema, la revue de la SFS publiée en version électronique et papier aux éditions Matériologiques (http://www.materiologiques.com/-Biosystema-). La participation à ce numéro spécial reste optionnelle mais serait grandement appréciée.

Les journées sont organisées autour de communications sur invitation et sur proposition volontaire. Les trois journées alterneront les types de communication et seront entrecoupées d’une table ronde qui abordera le thème « Où en est la phylogénétique 30 ans après ? ». Une réception sera organisée durant les journées pour fêter les 30 ans de la société.

Comme tous les ans, les journées sont aussi l’occasion pour la société d’organiser son assemblée générale.

Vos propositions de communication sont les bienvenues et seront examinées par un comité scientifique avant d’être acceptées. Les inscriptions aux journées et la soumission des résumés se font via la page suivante : ICI

Date limite de soumission des résumés : 17 octobre 2014
Pour des raisons d’organisation des journées (place disponible, organisation des pauses café, participation au buffet d’anniversaire), la date limite des inscriptions aux journées est fixée au 14 novembre 2014.

Conférenciers invités
Bekkouche, Nicolas (Copenhagen University) : A la limite de la crypto-zoologie : Gastrotricha, Micrognathozoa and Lobatocerebrum
Cibois, Alice (Muséum de Genève) : Phylogénie des oiseaux
Davesne, Donald (MNHN) : Phylogénie des téléostéens acanthomorphes
D’Haese, Cyrille (MNHN) : Phylogénie des Hexapodes
de Ricqlès, Armand (Université Pierre et Marie Curie, Paris) : Origine des oiseaux
Deleporte, Pierre (Université de Rennes 1) : Aspects théoriques et méthodologiques de la reconstruction phylogénétique
Dubois, Alain (MNHN) : L’évolution de la systématique
Dumoulin, David (Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3) : Historique de la SFS
Laurin, Michel (Université Pierre et Marie Curie, Paris) : Evolution des lissamphibiens
Lecointre, Guillaume (MNHN) : L’ « arbre » du vivant : une métaphore trop riche
Malécot, Valéry (Institut de recherches en horticulture et semences) : Bilan sur la phylogénie des plantes
Martin, Patrick (Institut royal des Sciences naturelles de Belgique) : Phylogénie des annélides
Moreira, David (Université Paris Sud) : L’origine des Eucaryotes
Nel, André (MNHN) : L’origine des insectes
Rouget, Isabelle (Université Pierre et Marie Curie, Paris) : Les Ammonites
Tassy, Pascal (MNHN) : La phylogénie des proboscidiens (Mammalia) ; une question de méthode
Zeitoun, Valéry (CNRS, Ivry) : Evolution humaine

_______________________________________________________________________

2013 : « Systématique et sciences participatives »

Coordination : sophie Nadot (sophie.nadot@u-psud.fr) et Jean-Yves Dubuisson (jdubuiss@snv.jussieu.fr)

17-18 octobre 2013
Grand amphithéâtre d’entomologie du Muséum National d’Histoire Naturelle
45 rue Buffon, 75005 Paris

La Société Française de Systématique organise traditionnellement des journées annuelles à l’automne, sur des thématiques variées centrées autour de la systématique.
L’objectif des journées 2013 de la SFS est cette fois de confronter systématiciens et écologues autour de la thématique des sciences participatives. Les programmes de sciences participatives en biologie (notamment le programme Vigie-nature® du Muséum National d’Histoire Naturelle) ont été (sont) mis en place par des écologues, qui s’appuient cependant fortement sur des référentiels taxinomiques pour nommer correctement les espèces.
Les questions qui seront abordées au cours des journées 2013 sont les suivantes : Quelle place les écologues donnent-ils à la systématique dans ces programmes ? Quelle place les systématiciens revendiquent-ils dans ces programmes ? Ecologues et systématiciens peuvent-ils développer ensemble ce type de programmes ? A partir d’un tour d’horizon des programmes existants, la question des clés d’identification utilisées dans les protocoles mis en œuvre dans les programmes sera discutée, de même que les possibilités d’extension de ces programmes à des territoires autres que les zones tempérés.
Les deux journées alterneront les conférences invitées et les contributions (sur le thème des journées ou hors-thèmes) et se clôtureront par une table ronde. Elles s’articuleront autour du thème central des sciences participatives en abordant également la place des naturalistes amateurs (sociétés/associations) en systématique et notamment leurs actions possibles face aux règlements de plus en plus drastiques en matière de collecte. La participation scientifique dans Wikipédia pourra également être abordée.

Conférenciers invités :
Nathalie Machon (professeur MNHN) pour les programmes Vigie-flore® et Sauvages de ma rue®
Colin Fontaine (chercheur CNRS) pour le programme Spipoll®
Laurent Poncet pour le Service du Patrimoine Naturel du MNHN (directeur adjoint du SPN)
Laure Turcati, chargée de mission Vigie-Nature École pour Natureparif
Aurélie Delavaud pour le programme ECOSCOPE de la FRB
Valéry Malécot (MC Agrocampus ouest) pour le réseau Tela Botanica

Il y aura comme d’habitude une séance de communications libres sur n’importe quel sujet relevant de la systématique. Les communications dureront entre 20 et 30 minutes, y compris les questions et seront en français ou en anglais, au choix de l’orateur.
Vos propositions de communication seront les bienvenues, qu’elles soient axées sur le thème des journées ou libres. Vos résumés (200 mots maximum) sont à envoyer à Sophie Nadot (sophie.nadot@u-psud.fr) et Jean-Yves Dubuisson (jdubuiss@snv.jussieu.fr), en indiquant la durée souhaitée (20 ou 30 minutes).

Inscription :
Etudiants : 10 euros
Membres de la SFS : 20 euros
Autres : 40 euros

Les frais d’inscription sont à régler par chèque, à adresser au Secrétaire de la SFS (Christophe Daugeron, daugeron@mnhn.fr, Muséum national d’Histoire naturelle, Département Systématique et Evolution -UMR 7205, CP50, 57 rue Cuvier, 75005 Paris).

Dans l’attente de vous voir nombreux,
Sophie Nadot (sophie.nadot@u-psud.fr) et Jean-Yves Dubuisson (jdubuiss@snv.jussieu.fr)
Pour le comité d’organisation.

_______________________________________________________________________

2012 : « La systématique au-delà de la phylogénétique »

Coordination : Michel Laurin (michel.laurin@upmc.fr)

8–10 octobre 2012, Amphithéâtre du CNRS, 3 rue Michel-Ange, 75016 Paris

Les journées de la Société Française de Systématique de 2012 ont porté sur le thème « La systématique au-delà de la phylogénétique ». Ces journées étaient organisées grâce à l’aide financière du Muséum National d’Histoire Naturelle, de la Société des Amis du Muséum, ainsi que de l’Association Paléontologique Française. Elles ont montré le rôle central mais souvent caché que la phylogénie (et donc la systématique) joue dans la biologie évolutive moderne, à travers de nombreuses techniques et dans un grand nombre de domaines (biologie de la conservation, nomenclature, évo-dévo, évolution moléculaire, etc.).

Programme des journées 2012 : Télécharger le PDF

_______________________________________________________________________

2011 : « Systématique et France d’outre-mer »

Coordination : Philippe Grandcolas, Thierry Bourgoin & Jean-François Silvain

Programme des journées 2011 : Télécharger le PDF